À Propos

Frédéric Séguin,  photojournaliste indépendant basé à Montréal. Diplômé d’un BAA en Affaires internationales à HEC Montréal et ancien co-fondateur de l’organisme Shoot to Help.

Ayant déjà exploré plus de trente-cinq pays et résidé à l’étranger, mes expériences et mes rencontres m’ont permis de constituer un bagage culturel riche et intéressant. Jadis, ma vision photographique était axée sur le voyage; les lieux en deçà des personnes. Au fil des ans, j’ai réalisé l’ampleur et la puissance du regard humain. À travers celui-ci, la transparence et l’authenticité des émotions s’est mise à occuper une place grandissante dans mon cheminement artistique.

À l’aube du 26 avril 2015, je fus témoin et victime des tremblements de terre au Népal. Dans cette atmosphère teintée de peur et de consternation, la solidarité d’un peuple et sa résilience face à cette tragédie, ont eu un effet catalyseur sur mon travail. Ainsi, ma vision et ma démarche photographique en sont pour toujours profondément métamorphosées. Je me suis donc éloigné d’un visuel essentiellement hédoniste pour mieux rejoindre celui d’un visuel humaniste. 

En retraçant ces événements dramatiques qui agitent des peuples entiers, qu’ils soient de cause humaine ou naturelle, j’ai voulu dépeindre un portrait positif de la force de l’homme. Mon but est de sensibiliser et de communiquer l’espoir en dépit du désespoir en s’éloignant du sensationnalisme propre aux médias occidentaux. Photojournaliste, je souhaite être messager des coins sombres médiatiques; le rôle que je m’assigne est de capter l’âme à travers les regards et les sourires des peuples plutôt que d’exposer des victimes.

Dans cette optique, cette continuité et cette intégration d’un regard positif inspirant l’espoir a été partie intégrante de mon plus récent projet avec les réfugiés syriens. Ce projet a été la consécration de ce qui me démarquait en tant que photojournaliste et le sera aussi à l’avenir. Je partirai donc à la recherche de moments, sujets, causes qui ont un flagrant besoin d’un messager de l’espoir.


Expositions