Les Camps - Grèce 2016

Je suis récemment retourné en Grèce afin de couvrir la crise des réfugiés dans l'idée de montrer l'évolution depuis 2015. Alors que la Grèce était jadis une étape temporaire du périple, la fermeture des frontières en a fait le point central et la maison beaucoup moins temporaire de plusieurs dizaines de milliers de réfugiés. J'ai visité plus d'une dizaine de camps, certains gérés par des bénévoles et improvisés sur le moment tel celui d'Idomeni à la frontière Macédonienne et d'autres camps officiels gérés par l'armée. 

Graduellement, les camps improvisés sont fermés les uns après les autres et leurs anciens occupants relocalisés dans de nouveaux camps gouvernementaux officiels et gérés par l'armée.

La liste complète de chacun des camps suit à la fin.

  1. Piraeus, port d'Athènes. 20 Mai 2016.  - Maintenant démantelé -
  2. Ritsona, Sud de la Grèce, 21 Mai 2016
  3. Oinofita, Sud de la Grèce, 22 Mai 2016
  4. Hara Hotel, région de Polykastro, Nord de le Grèce, 24 Mai 2016  - Maintenant démantelé -
  5. Cherso, région de Polykastro, Nord de le Grèce, Mai 25th 2016 (aucun accès)
  6. Eko Petrol Station,région de  Polykastro, Nord de le Grèce, 25 Mai 2016  Maintenant démantelé
  7. Idomeni, empty, région de Polykastro, Nord de le Grèce,  26 Mai 2016  - Maintenant démantelé -
  8. Nea Kavala, région de Polykastro, Nord de le Grèce, 27 Mai 2016 (aucun accès)
  9. BP Petrol Station, région de Polykastro, Nord de le Grèce, 27 Mai 2016  - Maintenant démantelé -
  10. Diavata, Thessaloniki area, Nord de le Grèce, 28 Mai 2016
  11. Oreokastro, Thessaloniki area, Nord de le Grèce, 28 Mai 2016
  12. Kara Tepe, Ile de Lesbos, 1er Juin 2016
  13. Moria, Ile de Lesbos, 5 Juin 2016  - Camp de détention, aucun accès -